NOTRE VISION :
Notre vision : Faire du Secteur de la Sécurité au Burundi un ensemble d’organisations, d’institutions e de règlementations transparentes, gérées démocratiquement, financièrement durables, soumises à l’obligation de rendre compte, aptes à assurer efficacement la sécurité et la justice aux citoyens du Burundi.

NOTRE MISSION :
Améliorer progressivement la capacité institutionnelle du secteur de la sécurité à assurer au plus haut niveau sécurité et justice, pour une meilleure protection des citoyens burundais.

LES 3 PILIERS DU PROGRAMME DSS :
  • • Ministère de Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC) – Force de Défense Nationale (FDN).
  • • Ministère de la Sécurité Publique (MSP) – Police Nationale du Burundi(PNB).
  • • Gouvernance sécuritaire Acteurs étatiques et non-étatiques du secteur de la sécurité.

LES 6 CARACTERISTIQUES DU PROGRAMME DSS :
  • • Répondre aux besoins de la population   • Renforcement des capacités
  • • Une approche globale de la sécurité         • Gouvernance de la sécurité par le renforcement de l’intégrité
  • • Durabilité des changements                       • Coordination avec les autres partenaires internationaux

PRINCIPAUX DOMAINES DE COOPERATION :
  • • L'organisation et la planification             • Les mécanismes de contrôle interne et externe
  • • La gestion des finances publiques         • Le développement d'une stratégie globale DSS
  • • La poursuite des forums de dialogue    • Les infrastructures et La formation

Thème/ Réseau RSS

  • La bonne gouvernance et la réforme du secteur de sécurité
    07/07/2016, , M. Jean Claude Bizimana, Directeur juridique à la Brigade Spéciale Anti-Corruption, MM. Ernest Ndikumana, conseiller au Cabinet du MPBGP, Donatien Kanyange, Directeur Exécutif de l’ABUCO-TI Burundi, Mme Grace Divine Gahimbare
  • Le rôle de la Cour des Comptes pour la transparence budgétaire : son bien-fondé et le processus d’audit
    19/05/2016, MM. Fulgence Nduwimana et Dominique Wakana (Cour des Comptes)
  • L’institution de l’Ombudsman au Burundi et la réforme du secteur de la sécurité : Atouts, défis et perspectives
    07/04/2016, Mme Ella NDIKUMANA, Membre de la Société civile, Colonel Alexis Ndayizeye (MDNAC), Salvator Nahimana (MSP), M. Jérôme Ndiho, du Bureau de l’Ombudsman
  • Le parlementaire : missions, rôle, éthique et défis
    03/03/2016, M. Jean Claude Ndayishimiye, Conseiller à l’Assemblée Nationale, M. Boniface Kabura, activiste de la société civile (ACOPEC), M. André Nyandwi de l’ADDF (une organisation de la société civile), Hon. Martin Mbazumutima
  • Evaluation du réseau RSS (Période 2013-2015)
    04/02/2016, Marie Ange Niyokindi (Major), Préfect Mpayindavyi (Officier PNB en retraite), Fabien Havyarimana (OSC) et Spès Caritas Kabanyana (Médias), avec la facilitation de Théogène Nkunzimana (Sénat), et Joseph Bigirumwami (DSS)
  • Mission, rôle et défis du Parlementaire dans le contrôle du secteur de la sécurité
    14/01/2016, Martin Mbazumutima (Sénateur), Jean Claude Ndayishimiye (cadre à l’Assemblée Nationale) et Jean Nduwimana (association de jeunes)
  • Société civile et parlement dans le contrôle du secteur de la sécurité
    03/12/2015, Jean Claude Ndayisihimiye, cadre de l’Assemblée Nationale, Sandra Nsanzimpundu journaliste, Jean Bosco Ndereyimana et Prosper Nimbona, membres d’organisations de la société civile (OSC)
  • Organisation de la fonction publique parlementaire et l’efficacité / efficience du parlement
    05/11/2015, Mme Bella Sonia Ndamiye (journaliste), M. Léonce Ntakirutimana (journaliste) et M. Adelin MANISHAKA (cadre du Sénat).
  • Missions du Parlement et la RSS
    01/10/2015, M. Liboire Ndayisunze, ancien cadre retraité de l’Assemblée Nationale du Burundi
  • Le lien entre la RSS et le Désarmement de la population civile
    03/09/2015, MPAYINDAVYI Prefect et NKURUNZIZA Jean Bosco.
  • La lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC) et la violence armée au Burundi
    02/04/2015, Désiré Nshimirimana, Vice-président de la Commission Nationale Permanente de lutte contre la prolifération des Armes légères et de Petit calibre (CNAP), appuyé par Mme Julie Claveau, expert de Action On Armed Violence (AOAV)
  • Contrôle de l’exécution du Budget de l’Etat
    12/02/2015, Léon Masengo (journaliste), Joseph Mujiji (leader d’une organisation de la société civile (OSC), Jean Marie Nzoyihera (fonctionnaire du Sénat) et Dominique Wakana (magistrat à la Cour des Comptes)