• Révue de la défense

Lancement officiel du Processus de la Revue de la Défense et du Séminaire EAC par S.E. Pierre NKURUNZIZA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE PIERRE NKURUNZIZA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, A L’OCCASION DU LANCEMENT OFFICIEL DE LA REVUE DE LA DEFENSE

Selon le Président de la République du Burundi, S.E Pierre NKURUNZIZA, « Le processus de révision du système de défense nationale en cours est un processus qui ambitionne et qui évolue conformément à la vision nationale globale du Burundi à l’horizon, la Vision Burundi 2025. Cette vision a comme feuille de route, une planification fiable et durable et, un système de défense nationale qui ne soit plus conçu comme une affaire concernant uniquement l’institution militaire, mais plutôt toute la société burundaise qui doit se l’approprier et la mettre en œuvre. »

- Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République ;
- Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République ;
- Honorables Députés et Sénateurs ;
- Monsieur le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants ;
- Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement ;
- Mesdames Messieurs les membres du corps diplomatique et consulaires accrédités à Bujumbura ;
- Messieurs les représentants des confessions religieuses ;
- Mesdames Messieurs les représentants des ONG œuvrant au Burundi ;
- Mesdames et Messieurs les membres de la délégation des pays membres de l’EAC ;
- Messieurs les représentants des partis politiques ;
- Distingués Invités ; Mesdames et Messieurs ;

Permettez-nous d’abord de rendre hommage au Tout Puissant qui a permis la tenue de cette activité de grande importance. Qu’il soit loué dans toute sa grandeur !

1. C’est un honneur et un réel plaisir pour Nous de prendre la parole en ce jour où nous procédons au lancement officiel de la Revue de la Défense, un projet à encourager car il est plein d’espoir et de renouveaux.

2. Nous saisissons cette occasion pour saluer les hautes autorités du pays qui ont répondu présentes aux activités de cette journée.

3. Nous profitons également de cette tribune pour remercier vivement les membres du corps diplomatique et consulaire, les délégations des pays membres de l’EAC qui ont rehaussé de leur présence le lancement officiel des activités de ce processus de la Revue de la Défense.

4. Vous êtes des partenaires très importants et Votre présence ici est un signe éloquent qui témoignage de votre soutien en faveur du processus de révision du système de Défense et de Sécurité dans notre pays, le Burundi.

Excellences
Mesdames Messieurs les membres du Gouvernement ;
Distingués invités ;

5. Le processus de révision du système de défense nationale en cours est un processus qui ambitionne et qui évolue conformément à la vision nationale globale du Burundi à l’horizon, la Vision Burundi 2025.

6. Cette vision a comme feuille de route, une planification fiable et durable et, un système de défense nationale qui ne soit plus conçu comme une affaire concernant uniquement l’institution militaire, mais plutôt toute la société burundaise qui doit se l’approprier et la mettre en œuvre.

7. En initiant cette Revue de la Défense, l’objectif du Ministère de la Défense Nationale est de développer et partager une vision commune sur les orientations par la vision Burundi 2025, en vue de mettre en place un système de défense et de sécurité adapté à moyen, à court et à long terme.

8. Il s’agit donc d’élaborer une politique de défense en harmonie avec la vision Burundi 2025, de mettre sur pied son instrument, une Force de Défense Nationale Moderne, professionnelle, et surtout républicaine, en phase avec l’intégration dans la communauté Est Africaine et en symbiose avec son peuple.

9. C’est pour cette raison que le Ministère a tenu à associer tous les partenaires et tous les acteurs étatiques et non étatiques, nationaux et internationaux. Les réformes à mener seront ainsi en plusieurs phases en tenant compte de l’environnement politico-sécuritaire du Burundi.

Excellences
Distingués invités ;
Mesdames Messieurs ;

10. Ce processus de révision en cours a comme objectifs principaux : Développer une compréhension partagée entre le Gouvernement du Burundi et les services de sécurité actuel et futur, sur les besoins de la population en matière de sécurité et les principaux défis auxquels le pays devra se préparer à faire face ;

Clarifier les rôles et missions spécifiques de la Force de Défense Nationale (FDN) pour répondre à ces besoins et défis de sécurité ; Déterminer comment son rôle sera coordonné avec celui des autres acteurs et parties prenantes de la sécurité.

Identifier les capacités institutionnelles et militaires qui seront nécessaires pour que la FDN puisse entreprendre efficacement les rôles et les missions qui lui seront assignées.

11. Ainsi cette revue de la défense reste un processus qui vient à point nommé et qui sera bénéfique non seulement pour toute la nation burundaise vu son objectif d’amélioration de la situation sécuritaire du pays et l’élimination des heurts qui auraient minés l’armée burundaise d’hier mais aussi pour le monde entier vu sa disponibilité et sa capacité avérées par l’intervention dans les forces de maintien de la paix.

12. Il s’agit d’un processus inclusif surtout qu’il sied de redéfinir un système de défense pour en faire une affaire de toute la population burundaise qui se doit être partenaire et bénéficiaire. Il mérite d’être appuyé. Le Gouvernement a la bonne volonté d’apporter son soutien financier, mais ce dernier ne suffira pas à lui seul.

13. C’est pourquoi, nous sollicitons un renforcement de l’appui gouvernemental chez nos partenaires et amis du Burundi, et nous sommes sûrs que le processus sera mené à bon port.

14. Nous ne saurions clore notre propos sans remercier, le Royaume des Pays-Bas, à travers son Représentant ici présent, pour son appui incontournable dans ce processus.

15. Nos remerciements vont enfin au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants qui n’a rien ménagé pour organiser cette activité.

16. A toute la population burundaise, nous lui demandons l’adhésion à cette politique de défense pour que chacun puisse apporter sa contribution à l’élaboration de la politique de défense de son pays.

17. C’est sur ces mots que nous lançons officiellement les activités de la Revue de la Défense. Vive la sécurité au Burundi.

Je vous remercie.